Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 19:17
 

Face au carcan de la finance occulte spéculative à outrance nous enchainant dans une logique dépourvue d'humanité, où les hegde funds et les marchés hypothécaires privés, ou subprimes, mènent à mal l'économie mondiale, une solution alternative est souhaitable et nécessaire. Prout.

Bon. J'arrête là avec les phrases creuses qui prétendent en jeter…



En fait, à chaque fois qu'on lit un article sur l'économie ou la finance, ça ressemble à ça. Pourquoi la finance est-elle si compliquée ? Pourquoi est-il si difficile de comprendre un article parlant d'économie ?
A-t-on besoin de tant de vocabulaire complexe pour masquer toutes les méthodes mises au point pour nous arnaquer ?
Sans doute. Car, au départ, il ne s'agit que de choses simples : acheter, vendre et s'en mettre plein les fouilles. Après, il faut développer toute une technique pseudo-scientifique pour nous faire croire qu'il y a des lois et des théories… On étudie l'économie et la finance ! On se spécialise, on investit toute son intelligence, dans un domaine où il n'est question que d'arnaquer les autres.

Alors, je sais, ce que je fais là, c'est "servir un discours populiste". Car, dès qu'on s'adresse au "peuple", afin qu'il comprenne, on est "populiste", et, évidemment, par excès de simplification, on "dénature la vérité", allant jusqu'à dire des "contre-vérités".

Ben, non.
Quand je dis que l'économie, c'est acheter, vendre et s'en mettre plein les fouilles, je ne dénature en rien la vérité, et je ne dis aucune contre-vérité. Par contre, j'ai simplifié à l'excès. Car, pour être plus complet, je devrais dire que l'économie se veut la science de toutes les activités humaines, depuis la production jusqu'à la consommation, basées sur l'échange de biens et de services ; la finance étant la science du "comment trouver l'argent qu'on n'a pas pour accomplir ces activités".

Le tout est basé sur des "ressources humaines" ou des machines capables d'effectuer lesdites activités. Les "ressources humaines", c'est nous. Et là, on sent bien que nous sommes les rouages d'une mécanique, voués à accomplir un travail dont l'unique but est d'espérer gagner un peu d'argent qui nous donnera l'illusion d'avoir un certain pouvoir, celui d'acheter ce que d'autres ressources humaines ou machines auront fabriqué. Si, au passage, ce sont manifestement des machines qui font le travail à notre place, on va même se sentir lésé, car on aura le sentiment d'avoir perdu la source de nos revenus et donc ce précieux pouvoir d'acheter qu'on nous a si généreusement octroyé.

"On", ce sont ceux qui prennent les rênes pour mener l'entreprise. Pour la mener où ? Nulle part. "Le but est le chemin" ;) Il n'y a pas d'autre but que celui consistant à vendre, donc à gagner de l'argent. Or, c'est ceux que j'ai désigné par "on", les chefs d'entreprises, que cet appât du gain va motiver à l'extrême et qui mettrons en place tout un stratagème pour vendre plus, réduire les charges, augmenter les marges, chercher l'exonération ou le retardement dans le paiement de telles taxes, etc.

Ceci dit, nous sommes tous dans cette logique. Tous, nous sommes motivés par l'appât du gain. Et tous, nous acceptons notre condition d'exploités parce qu'en contrepartie, nous pensons tirer notre épingle du jeu. Et tous, quand on voit que ce n'est pas le cas, on râle sans savoir quoi faire d'autre.

Alors, certains citoyens, à l'instar de l'organisme altermondialiste ATTAC, font des propositions visant à assainir les choses. Assainir ce système capitaliste, virant sur l'ultralibéralisme.

Il est intéressant de lire, par exemple, cet article: http://www.france.attac.org/spip.php?article10075

(propositions pour sortir de la crise, "vers un monde solidaire et écologique").
On ne peut qu'applaudir. Pourvu qu'ils fassent plier les dirigeants des quatre coins du monde en leur faisant entendre raison, afin que, vraiment, on perçoive une nette amélioration à notre humble niveau. Toute initiative allant vers une amélioration est la bienvenue.

Mais, je soutiens que tant que nos "activités" sont basées sur le type d'échange décrit plus haut, rien de vraiment satisfaisant ne sera fait.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Impertinences du jour
commenter cet article

commentaires