Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 12:19

Selon quel(s) critère(s) allez-vous voter quand le moment sera venu ?

Serez-vous du style traditionnel (« dans la famille, on vote tel parti ») ?

du genre réac (« moi, par principe, je ne vote pas comme mes parents ») ?

ou alors êtes-vous plutôt du style qui se laisse envahir par ses émotions (« celui-ci – celle-ci – a un beau discours et a l'air sincère ») ?

Impulsif (« celle-là, avec son débardeur qui ne va pas avec sa robe, elle manque totalement de classe ») ?

Ou analytique (« je suis d'accord avec les idées d'Untel quand il parle de la réforme de la retraite »...) ?

 

Chacun a ses critères (plus ou moins judicieux) pour choisir son candidat ou sa candidate. Ne jugeons pas, ne préjugeons pas, de la pertinence de ces critères. De toute façon, ils ne valent rien. Aucun d'eux n'est valable. Aucun. Car, qu'a-t-on fait en définitive par cet acte de vote ? On a juste contribué à donner le rôle principal à un acteur qui joue dans un film dont on n'est au plus qu'un figurant insignifiant et dont on ne connait même pas le vrai scénario.

Imagine-t-on que notre héros est un Robin-des-bois ou une Mère-Térésa qui viendra nous distribuer le pain dont on a besoin ? Imagine-t-on que ce sera un Superman ou une Wonder-woman qui nous protègera des vilains industriels venus nous exploiter ou partis ailleurs en nous laissant sur la paille ? Ou nous fera-t-elle (ou il) rêver (si ce n'est rager) en nous révélant ses frasques et péripéties amoureuses ?

On déchantera très vite. Ça, on peut en être sûr.

Ils nous font le coup à chaque fois. Et à chaque fois on se laisse embobiner. Car on aime tellement rêver. On voudrait tellement y croire...

En fait, ils nous font leur numéro (une espèce de parade nuptiale) avant qu'on ait déposé notre bulletin, et puis, ils nous ignorent ensuite comme une vieille paire de chaussettes.

Beaucoup d'entre nous le voient bien ou le pressentent et ne vont pas voter. Mais alors, les acteurs s'offusquent et parlent de notre manque de civisme et se demandent si on ne devrait pas rendre le vote obligatoire (ce qui impliquerait de punir ceux qui continuent de les ignorer).

 

C'est sûr que si on renonce au vote, on se coupe de ce qui nous maintient encore dans un semblant de démocratie. Alors, doit-on vraiment le faire ?

La vraie démocratie, elle ne s'exprime pas à travers le vote en soi, mais par notre capacité à faire entendre notre opinion à la classe dirigeante. S'ils continuent de faire fi des critiques qu'on peut leur faire, ils muent notre régime en dictature. Et, c'est à nous de réagir pour ne pas laisser faire.

Comment ont-ils résolu les crises qui se sont présentées jusque-là ? Le problème des banlieues a-t-il été résolu ? La crise économique ? La crise financière ? La crise sociale ? Notre système d'éducation, le manque de profs, les échecs scolaires ? Nos retraites ? Notre pouvoir d'achat ?... et tous ces problèmes de pollution qui menacent notre santé autant que l'écosystème de la planète entière ? Et l'investissement dans les énergies de demain ?... Y a-t-il un réel soucis de s'en sortir avec nous ou simplement de nous mener en bateau ?

 

Alors, vous allez voter ? Et après, vous ferez quoi ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Prises de conscience
commenter cet article

commentaires