Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 19:17

 

« … caviar pour les autres »

J. Higelin

 

En 1990, un cadre moyen avec un certain nombre d'années d'expérience pouvait gagner dans les 20000 FF/mois ( FF = francs français, tu sais le truc avant l'avènement de l'euro).

Le même cadre moyen gagnait en Allemagne dans la même période 10000 DM/mois (DM = deutsche Mark).

Sachant que 1DM valait environ 3,30FF, on avait un écart plutôt grand entre les 2 (13000FF brut de plus pour l'allemand chaque mois). Mais, en net, l'écart n'était pas si énorme. En France, on se plaint que le fisc nous pompe tout, mais notre cadre se retrouvait avec ses 20000 brut avec un net de 14000 alors que l'allemand n'avait plus que 5000DM net (env. 16000FF).

Tu me diras, c'est déjà pas mal. Mais attend.

 

En 2000, on est tous passés à l'Euro. Donc, l'allemand a divisé son salaire par 2, d'où un net de 2500€/mois et, dans le même temps, le français l'a divisé par 6,5 ; d'où un net de 2150€/mois (l'écart se resserre).

 

Si tu veux absolument qu'on parle d'augmentation de salaires, en Allemagne comme en France, on nous a servi la soupe de la crise et tu-comprends-la-conjoncture-etc, d'où presque rien. Mais, soyons magnanimes et admettons que chacun ait eu chaque année 3% (ce qui est plus qu'optimiste, puisque c'est tout bonnement faux, mais admettons).

Avec ce taux, ça donne 80€/mois de plus pour l'allemand au bout de 10 ans et 60 pour le français.

Donc, arrivés en 2013, voici nos deux collègues avec 2660€/mois pour l'un et 2270€/mois pour l'autre.

 

L'allemand garde l'avantage, mais là n'est pas le propos.

Rappelle-toi du prix moyen de la pizza en 1990. ce devait être dans les 25FF. Notre cadre français pouvait donc s'en payer 560 tous les mois. En Allemagne, elle valait plutôt dans les 5DM, du coup le cadre allemand pouvait en engloutir 1000 tous les mois.

A présent, quand une pizza est considérée comme pas cher, que ce soit ici ou là-bas, c'est dans les 8€. A ce prix, le français peut s'en taper 280 et l'allemand 330.

Autrement dit, le pouvoir d'achat du français a été divisé par 2 et celui de l'allemand par 3.

 

C'est le nivellement par le bas.

Bientôt, on va tous être égaux et manger à la soupe populaire.

 

A qui la faute ?

Ben, c'est la faute à ces jeunes golden qui crient comme des tarés dans un grand hall pour faire monter ou baisser les prix de tout un tas de trucs dont ils savent même pas à quoi ça sert ni comment c'est fait ni tout le mal qu'on s'est donné à les faire. Ils crient pour vendre ou pour acheter. Et les prix fluctuent en fonction de leurs cris. Tout le jeu consiste à faire des vagues et à se trouver en position d'acheteur là où on voit un creux et en position de vendeur quand la vague est haute.

Pendant ce temps, ceux qui ne peuvent pas crier raquent.

 

A la bonne vôtre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Divers
commenter cet article

commentaires