Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 21:45

“Ils sont la risée du monde entier”, nous dit-on, “désolant”, “indigne”, etc.

C'est intéressant d'observer comment, dès qu'on se rebelle, dès qu'on fait savoir à sa hiérarchie qu'elle ne tient en place que parce qu'on le veut bien, elle se met à trembler et à pousser des cris d'indignation : le monde footballistique est en émoi devant ce spectacle “lamentable” offert par l'équipe nationale de France.

Alors, on entend les cris du staff qui ne tient plus ses troupes, mais aussi celui de la porte-parole de la “France” dans les stades de l'Afrique du Sud, qui s'offusque de voir tout ce déballage et qui aurait préféré qu'on lave le linge sale en famille. C'est sûr que de crever son abcès comme ça et le voir gicler à la face du monde, c'est pas très raffiné, mais, c'est bien connu, les footballeurs ne sont pas (grassement) payés pour avoir du tact.

Et puis, et puis, il y a tous ces investisseurs qui ont payé cher pour que les champions français se délectent de leurs boissons pétillantes et se conduisent en sauveurs de l'humanité – ensemble, évidemment, avec la bonne assurance – en taclant toutes les embuches, en écartant tous les obstacles et les tuiles qui pourraient nous tomber sur la tête. Pour eux, c'est la catastrophe : tout cet argent investi pour pouvoir nous tromper perfidement et dont ils ne pourront pas voir les retombées à cause de cette image navrante que nos héros donnent d'eux-mêmes.

Mais que sont-ils donc allés faire dans cette galère ?! Si seulement la main de Thierry avait été sifflée... tu vois, on ne force pas le destin. Il fallait simplement laisser couler et se préparer pour la coupe d'Europe. Mais, là encore, il y avait la pression de tous ceux qui avaient investi en eux.

Ceci dit, ne croyez pas que lesdits investisseurs se soient appauvris. Ils ont juste une ligne avec des chiffres rouges. Mais, ils ont bien plus d'une ligne dans leur bilan. Nous voilà rassurés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Arrêt sur image
commenter cet article

commentaires