Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 16:07

Il y a deux sortes d'ânes : ceux qui braillent et ceux qui ânonnent.

Ne soyons pas des ânes. Choisissons la 3ème voie.

 

Imaginons une immense cave sombre et froide. Nous sommes tous enfermés dedans.

Par hasard, nous découvrons qu'il existe des escaliers qui mènent vers une source lumineuse et déjà une foule de gens, qui s'y était engagée – ce qui laisse supposer qu'ils l'avaient vue avant nous – s'y bouscule et nous barre le moindre accès. Ceux qu'on accoste répondent qu'il n'y a rien là-haut et que ça ne vaut pas la peine d'essayer de monter. Et quand on leur demande pourquoi, eux, ils essaient tout de même, ils nous assurent qu'ils aimeraient bien redescendre mais qu'à mi-chemin ils se trouvent coincés.

D'autres nous disent ouvertement que là-haut, c'est le paradis : soleil à gogo, plage, bikini, bermuda, sombrero etc., alors qu'en-bas, on crève de peur et de froid.

Les uns nous disent : « serrez-vous, vous aurez moins froid ! », et puis, « n'ayez pas peur, on est là », « on vous surveille », « celui qui fait mine de menacer les autres sera puni ; la sécurité sera assurée ».

Les autres disent : « il y a du soleil pour tout le monde », « osez !, sortez de là ; vous verrez que vous aussi vous pouvez jouir de ce paradis »...

Mais les premiers crient au scandale : « c'est complètement irresponsable de raconter des choses comme ça ; c'est complètement démago ! c'est un discours populiste ! »... ce genre de paradis, ça se mérite, et puis, ce ne serait plus un paradis si tout le monde y vivait. Qu'on mette un peu de chauffage dans cette foutue cave, comme ça, ils ne râleront plus, et puis, on peut leur mettre des écrans pour qu'ils voient comment c'est dehors ; ça les fera rêver et ce sera bien suffisant.

Parmi ceux qui nous défendaient et nous encourageaient à sortir, certains ont pensé : « dans le fond c'est vrai ; moi, je suis dehors et c'est bien ; et si tout le monde venait d'en-bas, ce serait la cohue ici et je serais obligé de me trouver un autre endroit confortable ; qu'ils restent donc dans la cave ».

D'autres ont continué de crier au scandale, mais leur voix ne porte plus. Les encavés se sont engourdis, ankylosés et ont été lobotomisés par la télé. Ils se sont mis à défendre ceux qui leur enjoignaient de rester dedans.

 

La 3ème voie, c'est de considérer la chose de la manière suivante : il ne tient qu'à moi si je veux sortir ou non de cette cave ; mais, je n'accepte pas qu'on me barre le chemin si je me décide d'y aller ; qu'on ne me maintienne pas contre mon gré là où je ne souhaite pas rester ; qu'on ne m'impose pas telle ou telle règle. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de retraite à 60 ans ? Ou 65 ou 67 ? ou je-ne-sais-trop-quoi encore ? Et ces cotisations sociales et ces taxes de ceci ou de cela ? Ce ne sont que des entourloupes.

Nous vivons dans une société qui s'est organisée d'une manière totalement injuste et qui ne cesse de se dégrader. Et nous nous débattons dedans sans essayer de changer quoi que ce soit.

C'est le fond qui doit changer. On doit tout changer.

On doit vivre dans une société à hiérarchie choisie plutôt que subie. Et les échanges qu'on fait entre nous doivent être de vrais échanges et non des entourloupes menant à des disparités.

Rassurez-vous, mesdames et messieurs les truands, vous réussirez, même dans un tel monde à tirer votre épingle du jeu – je vous fais confiance –, mais au moins vous serez minoritaires et le gros de la société vivra harmonieusement.

Dans un monde holocratique, il n'y aurait simplement pas cette notion de cave où tout le monde serait parqué pendant que certains se dorent la pilule et que d'autres attendent leur tour dans les escaliers. Les gens ne seraient pas maintenus dans le fond contre leur gré, même si certains se débrouilleraient mieux que d'autres... ça, c'est affaire de personnalité, caractère, etc. C'est que nous ne sommes pas, et ne voulons pas non plus devenir des robots.

Il serait possible de faire un monde humain. Il suffit de le vouloir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Prises de conscience
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 20/06/2012 17:35

Blog(fermaton.over-blog.com),No-15, THÉOREME EXCALIBUR.- L'autre voie ?.

Dragan Matic 20/06/2012 17:56



Je veux bien que tu fasses la pub de ton site, mais il faudrait décoder un peu ce que tu veux dire, parce que j'ai l'impression que nous ne parlons pas tou-à-fait la même langue.


En tout cas, c'est un honneur d'avoir un philosophe physicien matheux parmi mes lecteurs