Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:29

...just have a look at this


La vie d'un truc 1/2
von cua34




La vie d'un truc 2/2
von cua34

Victor Lebow

 

“Our enormously productive economy demands that we make consumption our way of life, that we convert the buying and use of goods into rituals, that we seek our spiritual satisfactions, our ego satisfactions, in consumption. The measure of social status, of social acceptance, of prestige, is now to be found in our consumptive patterns. The very meaning and significance of our lives today should be expressed in consumptive terms. The greater the pressures upon the individual to conform to safe and accepted social standards, the more does he tend to express his aspirations and his individuality in terms of what he wears, drives, eats- his home, his car, his pattern of food serving, his hobbies.

These commodities and services must be offered to the consumer with a special urgency. We require not only “forced draft” consumption, but “expensive” consumption as well. We need things consumed, burned up, worn out, replaced, and discarded at an ever increasing pace. We need to have people eat, drink, dress, ride, live, with ever more complicated and, therefore, constantly more expensive consumption. The home power tools and the whole “do-it-yourself” movement are excellent examples of “expensive” consumption.”

 

« Notre énorme économie productive demande que nous fassions de la consommation notre mode de vie, que nous convertissions l'achat et l'utilisation des marchandises en rituels, que nous cherchions nos satisfactions spirituelles, la satisfaction de nos ego, dans la consommation. La mesure du statut social, de l'acceptation sociale, du prestige, doit dorénavant être dans nos habitudes de consommation. Le sens même et la signification de nos vies, doit être exprimé aujourd'hui en termes de consommation. Plus grandes seront les pressions exercées sur l'individu à se conformer aux normes sociales sûres et acceptées, plus il aura tendance à exprimer ses aspirations et son individualité par rapport à ce qu'il porte, conduit, mange, ou à sa maison, sa voiture, ses manières de servir la nourriture, ses hobbies.

Ces produits et services doivent être offerts aux consommateurs avec une urgence particulière. Nous avons besoin non seulement d'un "tirage forcé" de la consommation, mais également de consommation "coûteuse". Nous avons besoin de choses consommées, consumées, épuisées, remplacées, et mises au rebut à un rythme sans cesse croissant. Nous avons besoin de voir des gens manger, boire, s'habiller, monter à cheval, vivre, avec de façon de plus en plus complexes et, par conséquent, une consommation sans cesse plus coûteuse. Le mouvement visant à vendre de puissants outils pour la maison et toute la panoplie de bricolage à faire soi-même sont d'excellents exemples de consommation "coûteuse"»

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Prises de conscience
commenter cet article

commentaires