Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 17:39

Une idée naît dans l'esprit d'un individu. Elle murit. Elle l'obsède. Elle devient un délire. A tel point qu'il en parle à son entourage, puis à d'autres gens. Il tente de les convaincre. Et, comme il a du charisme, il y parvient. Cette idée, ce délire, devient un projet qui se réalise. Elle devient réalité.

Chaque réalité est née d'un tel délire.

Le monde où l'on vit n'est que le délire de certains et que nous subissons tous.

Le délire nous a menés à faire des guerres en pagaille. On s'est massacré et on continue de le faire encore et toujours en différents points du globe.

Le délire nous a menés à polluer notre planète, à dénaturer notre faune et notre flore, à la saccager, à décimer certaines espèces … et on continue encore et toujours.

La surpêche, les engrais, les hormones, les OGM … on fait bouffer des céréales vitaminées aux vaches pour qu'elles donnent beaucoup de viande en un temps record. On les bourre d'hormones de croissance et d'antibiotiques pour qu'elles tiennent le choc (car, pour ceux qui ne le savent pas, tout ça, c'est pas naturel ;) ). Les pauv' bêtes polluent les nappes phréatiques en pissant ces saloperies et trouent la couche d'ozone en les pétant … et on continue encore et toujours.

On n'arrête pas le délire qui est notre réalité. Le délire de quelques uns et la réalité de tous.

La cause de tout ce délire ?

On le sait tous.

Mais que peut-on y faire ?

Ceux qui haussent le ton sont traités par le dédain jusqu'à ce qu'ils aient de l'audience. Et alors, on passe à la seconde phase : ce sont des êtres dangereux et irresponsables.

Jean-Luc Mélenchon en est à cette seconde phase, cependant que Seb Musset en est resté à la première.

Frédéric Lordon est passé à la trappe parce qu'il a osé dire qu'il fallait, si on voulait résoudre le problème de la crise, privatiser les banques – toutes les banques. Quel démon ce Lordon !

Pourtant, il ne disent que des choses sensées ces gars-là. Ecoutez-les un peu. Et réfléchissez sans vous laisser influencer par ces politiciens et journalistes qui diabolisent, pour le coup, de façon absolument irresponsable. Ce sont eux, en effet, qui nous mènent droit dans le mur de façon irresponsable.

Mais comment s'en étonner.

La mondialisation, c'est comme si chaque pays était dans un méga-bus dans lequel nous sommes tous embarqués. Les gouvernements ont le volant du bus et font semblant de le conduire, mais ils sont tous attachés entre eux. Et, de toute façon, aucun d'entre eux ne dispose des pédales de contrôle, si ce n'est, peut-être, du frein. L'accélérateur et l'embrayage, ce sont les banques et les multinationales qui en jouent à leur guise.

Nous, nous sommes à l'étage du bas ; celui du bétail. Et on nous déverse, tantôt ici tantôt là. Et comme du bétail, nous ne disons rien.

Voilà notre réalité. Voilà leur délire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Prises de conscience
commenter cet article

commentaires

Uman ET 02/03/2011 01:49


Je vous invite a voir cette vidéo (en oubliant le projet Venus ...)
http://www.mouvement-zeitgeist.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=332&Itemid=388

et la liste de vidéos de cette page qui ont beaucoup de bon sens, en particulier l'argent-dette :

http://www.mouvement-zeitgeist.fr/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=69&Itemid=127

Voici de quoi ammener les gens a au moins commencer a s'éveiller.


Dragan Matic 02/03/2011 19:02



Merci pour les liens. Il y en a déjà quelques uns ici, parmi ceux du site présenté, mais ça vaut le coup de les voir de toute façon.