Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 17:34
 

1. L'individu

Tout dépend du point de vue, du point où on se place pour regarder.
Si on considère l'image ci-contre, du point C, on voit une lumière et on dit "elle est bleue". Du point B on dira "elle est jaune". Alors que du point A, on dira "il n'existe aucune lumière".

Le prisme symbolise notre esprit et la lumière serait une source inconnue qui, d'un façon ou d'une autre, viendrait illuminer certains individus. Après, il y a ceux qui connaissent des gens qui connaissent de gens qui… auraient connu un des ces illuminés.

En fait, dans notre cerveau, il y a en gros 3 processus qui tournent en parallèle, qu'on peut représenter schématiquement par un triangle, un carré et un cercle. Ces 3 processus sont :

  • un Gestionnaire des Emotions, sensations, sentiments… (GE – triangle)

  • un Gestionnaire des Productions Mentales, communément appelé "intellect" (GM - carré)

  • un Gestionnaire des Intuitions ou de l'instinct (GI - cercle)


En chacun de nous, il y a ces 3 formes, avec une prépondérance de l'une sur les autres, qu'on peut imaginer imbriquées les unes dans les autres (voir illustration ci-dessus). On a ainsi les "instinctifs" avec un cercle qui circonscrit les autres formes (carré et triangle), les "mentaux" enfermeront tout dans leur vue au carré, alors que les "émotionnels" auront la forme triangulaire dominante dans leur tête. On peut imaginer ainsi 9 configurations possibles, ou 9 caractères-type...

Evidemment, tout ce qui est présenté ici, ce ne sont que des images. Mais j'estime que ça parle bien.

Si ton GI est le plus fort, tu auras tendance à prendre les choses comme elles viennent, et réagir directement à elles, sans te poser de questions. Si c'est le GM, tu tendras à tout évaluer, analyser, torturer dans tous les sens, pour arriver à un résultat "rigoureux", tel(le) un(e) scientifique. Et si tu es plutôt mu par le GE, tu seras fortement imprégné(e) de ta culture et des us et coutumes de ton environnement immédiat que tu appelleras "les tiens".

Les 2 illustrations ci-dessous montrent comment une même source peut être déviée de diverses manières (de façon rigoureuse), donnant ainsi 2 interprétations différentes d'un même phénomène. Pour moi, l'esprit, doté de ses 3 gestionnaires GE, GM et GI, selon leur développement relatif, donnera également des résultats rigoureux mais différents face à une même question. comme par exemple : "et dieu dans tout ça ?".


 


Un individu isolé se dira croyant ou athée selon son mode de pensée. Les deux se diront convaincus d'avoir raison et penseront que l'autre se trompe lourdement. Alors qu'en fait la seule vérité c'est qu'on ne sait pas et qu'en fin de compte, ce n'est pas grave. Mais ça, on peut finir par l'apprendre. Il suffit de mettre GM et GE en veilleuse, pour laisser GI s'épanouir. GI verra alors la lumière "blanche". Mais, même là, on ne peut pas dire qu'il voit la vérité, car rien ne nous prouve que la lumière ne vient pas de phénomènes intéieurs à son cerveau... 


2. La société

Une société, quelle qu'elle soit, aura toujours tendance à nous maintenir en son sein, et nous dissuadera de (trop) la remettre en question. C'est son instinct de survit en quelque sorte. Et donc, ceux qui la dirigent tenteront, quand ils n'utiliseront pas de moyens coercitifs, d'agir sur notre côté "triangulaire" pour nous donner le sentiment qu'ils ont les choses en mains, qu'ils représentent la sécurité et la force ("force tranquille"). Si on ne se sent pas assez menacés, ils feront en sorte qu'on ait d'abord le sentiment d'insécurité, avec tous ces dépravés, ces désœuvrés, cette "racaille", etc., qui rôdent, afin qu'ils puissent s'imposer en sauveurs.

Face à ceux d'entre nous qui sont plus "carrés", ils démontreront qu'il n'y a pas de meilleur système que le leur, et s'ils sont obligés de concéder que celui-ci est loin d'être parfait, ils s'en sortiront par une pirouette "intellectuelle" du genre citation de Churchill "c'est le pire à l'exception de tous les autres". Et si tu insistes, ils t'ostracisent en t'ignorant et/ou en te ridiculisant.

Quant aux individus dotés essentiellement de la forme "cercle", vu qu'a priori ils n'en font qu'à leur tête, on veillera simplement à ce qu'ils ne soient pas nuisibles. Et s'ils le sont, on les mettra en prison ou dans un asile.

Ainsi, la position de l'Etat par rapport à la religion est pragmatique : quand elle sert leurs intérêts, elle est la bienvenue, sinon elle sera combattue.


Alors à quoi bon tout ce blabla ?

D'abord, il faut dire que mon esprit est plutôt dominé par le "carré", puis par le "rond" et, en dernier lieu pas le "triangulaire". C'est-à-dire que je sais reconnaître ma façon de penser et donc, je peux relativiser mes propos. Et c'est exactement le but de cet article : vous inviter à en faire autant. Parce que chacun doit se remettre un peu en question, pour que la construction d'un monde qu'on veut meilleur ne soit pas une cacophonie.

Et puis, le propos est toujours le même : le système est mal ficelé, il déborde de toutes parts, il n'est absolument pas juste… Mais, ses représentants ne voudront jamais lâcher le morceau. Plutôt nous conduire tous droit dans le mur que de céder. Ou alors, poussés par la somme des mécontents, ils donneront l'impression de lâcher du lest pour nous apaiser, avant de reprendre les choses en main. Donc il faut se serrer les coudes pour le faire plier.

A propos, vous avez remarqué les nouvelles pubs ? Les pollueurs d'hier jouent les donneurs de leçons en nous affirmant que tout ce qu'ils font est vert et nous retournent la question en pleine figure : "et vous ? Que faites-vous pour l'environnement ?". C'est comme ça que fonctionne tout système hiérarchique. Le sommet de la hiérarchie a toujours raison.

Pour autant, me direz-vous, s'il n'y avait pas de responsables ou de coordinateurs, comment ferions-nous ?

En toute logique, il n'y a que 2 manières de faire : maintenir une société à forte hiérarchie, avec tous les abus et les dérives que cela implique, ou mettre en place un mécanisme qui empêche cette hiérarchie de s'étirer en hauteur, tout en essayant de ramener chacun d'entre nous à plus de responsabilité et de bon sens. Et c'est toute la raison d'être de l'holocratie. Et si, telle qu'elle est esquissée, elle ne remplit pas ce rôle, il faut l'améliorer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic
commenter cet article

commentaires