Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 19:44

Avec Néric et Zéric, on n'est pas couché...

Dans le dialogue qui suit, ils tentent de désarçonner leur invité Métic, venu leur parler d'holocratie.

 

Néric: Un peuple pacifique, près de la nature, triant bien ses ordures et faisant bien attention à ce que rien ne dépasse... ce serait d'un ennuyeux. Comment peut-on vouloir vivre dans un tel monde ?!

Métic: Tu préfères sans doute la guerre et les truanderies...

Néric: Au moins il y aurait de l'action. Il y aurait une raison de vivre.

Métic: Mais en fait, il ne faut pas t'en faire pour ça ; grâce à la connerie humaine, le monde ne sera jamais parfait ; il y aura toujours du grain à moudre pour la presse et le JT ; des rixes par ci, des viols par là, des larcins ou des attaques en tout genre... Seulement, si l'organisation sociale est telle qu'on ne peut rétablir l'équilibre, c'est que cette organisation est mauvaise.

Il n'est donc pas question d'aseptiser le monde, au contraire, je voudrais que l'individu garde toutes ses libertés. Mais, d'une part, elles doivent être bornées (la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres), et d'autre part, on doit prendre conscience que notre environnement est plus important que de sauver telle ou telle entreprise.

Zéric: Là c'est n'importe quoi ! D'abord, des gardes-fous, en démocratie, il y en a. Et puis, quand on sauve une entreprise, ce sont des emplois que l'on sauve...

Métic: Tu veux dire les gens qui travaillent ? Non, soyons honnêtes 2 minutes. Aucune politique, aucune économie ne prend sérieusement en considération l'employé. L'emploi n'est vu par le politique que comme un des paramètres pour mesurer sa cote de popularité, surtout à l'approche des élections. Tandis que pour l'économiste, c'est un chiffre dans la colonne du Passif.

Les gardes-fous dont tu parles ne sont que des sanctions qui ne résolvent rien dans un monde où rien n'est juste.

Ce que je propose, c'est de garantir des bases honnêtes et justes. Et puis, on évoluerait librement dans ce cadre. Tout en sachant qu'il y aura toujours des petits malins qui ne seront pas satisfaits, et qui tenteront de resquiller ou de saboter.

Néric & Zéric: Ça ne marchera jamais ton truc.

Métic: Tant qu'il y aura des bien-pensants et des biens-critiquant comme vous, c'est sûr. Ça ne m'empêche pas de croire qu'un jour, il faudra vraiment trouver une alternative à la démocratie telle qu'elle est devenue, pour enfin arriver à une organisation sociale digne de ce nom.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Divers
commenter cet article

commentaires