Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 19:15
 

Il y a des gens qui éprouvent un malin plaisir à "descendre" les versions officielles de l'Histoire. C'est ainsi qu'ils échaffaudront des théories dites du complot ou de la conspiration, ou qu'ils seront affublés du qualificatif de "révisionistes", donnant ainsi une version diamétralement opposée aux événements que les livres d'Histoire nous relatent.

Inutile de préciser que, d'un certain côté, ce sont de dangereux manipulateurs. Car, non seulement, ils falsifient, mais ils banalisent les faits. Ainsi, nier l'existence des chambres à gaz pendant la Seconde Guerre Mondiale, alors qu'il y a encore tant de témoins qui les ont vécues, est une gifle à la face du monde. Et pourtant, ils osent.

Mais, sans aller jusqu'à ces extrémités, il y a des "révisionnistes" que je qualifierais de "plus drôles". Arrêtons-nous sur la théorie qui nie le fait d'actualité : que l'homme ait marché sur la Lune. Nous avons là, d'une part ceux qui savent - la NASA et consort - et, d'autre part ceux qui soupçonnent une supercherie. Et puis, il y a nous entre les deux.

Ceux qui savent, savent s'ils ont dit la vérité ou non, et si non, le cachent bien. Ils représentent l'autorité qui livre la version officielle. Ceux qui nient cette version sont accusés de conspiration.

Les arguments de ces-derniers paraissent judicieux et mettent à mal la version officielle. Cependant, l'autorité réfute, avec plus ou moins de brio, chacun des arguments de l'attaque.

Parmi nous, certains vont se rallier à la version officielle simplement parce qu'elle émane de l'autorité, d'autres parce qu'ils estiment que les réfutations de la défense tiennent la route, et d'autres encore, parce qu'ils n'aimeraient pas voir la vérité crue si celle-ci s'avérait être celle des "conspirateurs".

Par ailleurs, il y a ceux qui croiront les négateurs, par principe, parce qu'ils s'opposent à l'ordre établi, d'autres parce qu'ils estiment que leurs arguments sont plus solides que ceux de la défense.

La conclusion qui met tout le monde – momentanément – d'accord est qu'il suffirait de nous montrer les traces irréfutables des faits et l'incident serait clos. Mais voilà-t-y pas que la NASA a mis sur orbite la LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) le 18 juin 2009, et diffuse déjà des clichés pour tenter de clouer le bec aux détracteurs de tous poils, et que ceux-ci, loin de se résigner, contre-attaquent en affirmant que ces photos-là ne sont pas suffisamment précises pour prouver quoi que ce soit…

Voilà où on en est.
Cela me rappelle les joutes verbales qui ont existé entre les croyants et les athées, sauf que, dans ce cas-là, personne ne pouvait rien prouver. Et, en général, le faut-il ?

Même cette histoire de l'homme sur la Lune… est-ce si important qu'il l'ait fait ou non ?
Historiquement, il y a eu ce bras-de-fer entre les soviétiques et les américains. Ces-derniers, d'une manière ou d'une autre, ont gagné (certes, si c'est de l'autre, c'est pas joli joli, mais ils nous ont déjà habitué à leurs méthodes contestables ; rien ne les arrête). Et cela a eu l'impact que l'on connaît. Dorénavant, ils vont tous collaborer pour envoyer l'homme sur Mars… C'est beau, non ?

Mais ne croyez pas que cela sauvera quiconque de la famine ou que cela permettra de trouver une issue aux problèmes de surpopulation, du trou de la couche d'ozone et de l'extrême pollution qu'on voit se répandre en spectateurs impuissants. Si vous pensez qu'un jour vous obtiendrez un billet pour Mars… je préfère vous laisser rêver.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Impertinences du jour
commenter cet article

commentaires

Didier 27/08/2009 20:36

Heureusement qu'il y en a, non ?
Sinon y a plus qu'à tout gober.

Didier 21/08/2009 11:18

donc en gros, dans certains cas, la télé et les livres d'Histoire disent forcément la vérité, et dans d'autres ça ne vaut pas le coup de s'y intéresser.

Brillant...

Dragan Matic 27/08/2009 20:09


Je n'ai jamais dit ça.
J'ai dit qu'il y a des gens qui prennent un malin plaisir à réécrire l'Histoire à leur manière.
Pour ma part, je me pose en spectateur et je m'amuse à les regarder se batailler. Et, dans certains cas, je prend position.


suzanna naghalia 26/07/2009 04:26

En fait, je me suis basée sur un documentaire qui parlait un jour de la possibilité de se débarrasser de tous les déchets nucléaires dans l'espace. Je ne veux surtout pas vous déranger dans votre vision d'un monde meilleur. je ne sais pas comment vous allez vous y prendre pour faire une place à un monde meilleur entre la surpopulation, et la pollution croissante. Ceci dit on a tous le droit de rêver.Bien que moi, je ne rêve pas particulièrement qu'on aille foutre le bordel dans des espaces encore vierges de toutes mésactions. Je me disais juste que les hommes qu'on a laissé décider pour nous, peuvent à tout moment penser que ce serait une bonne idée de trouver un moyen d'habiter l'espace, peu importe que ce soit la lune ou mars, ou vénus, pour y laisser un peu de sa trace indélébile.

Dragan Matic 26/07/2009 08:44


Bonjour Suzanna,
Tout d'abord laisse-moi te rassurer: cet article n'est pas une réaction à ce que tu aurais écrit, mais, tout de même, je te remercie de ton intervention.
En ce qui concerne la question du comment mettre en place "ma vision" d'un monde meilleur, je ne vois pas non plus

Ce que je souhaite, c'est que chacun de nous prenne conscience du caractère néfaste du système actuel et que, si on réfléchit un peu, on peut trouver une alternative. Et que, un jour, quand le
temps sera venu, chacun puisse dire comme un seul homme: "je suis prêt; allons-y".