Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 20:20

 

Les Ecritures Peintes sont constituées de 5 tableaux qui se succèdent. On est plongé dans le monde des Yatus où un rien peut transformer l'homme en animal et inversement.

Dans le premier tableau, Adam, par une nuit d'insomnie, se voit mué en âne et se met à ruer en tous sens, avant de courir, affolé, dans les rues désertes. Il a la chance de croiser Pavla-la-Tortue qui va l'aider à trouver le chemin du Bonheur. Quand il finit par le trouver, il redevient Adam, et se retrouve aux côtés d'Eve dans le jardin d'Eden.

Second tableau : Adam & Eve. Contrairement à ce que nous livre l'Ancien Testament, avec le péché originel et le bannissement de l'Eden par la faute d'Eve, j'ai voulu porter un regard plus inspiré par le bouddhisme sur l'un des fondements du judéo-christianisme. De mon point de vue, Adam a suffisamment été puni en vivant la trahison d'Eve, et il s'est banni lui-même. Mais, l'a-t-elle réellement trahi, ou a-t-il été victime de ses désirs qui ne collaient plus avec ceux de sa compagne ?... Subrepticement, Adam se mue en un personnage tiré du bouddhisme : Ananda. Or, là aussi, un péché est commis, en cédant à la tentation et en oubliant l'un des préceptes que sa religion lui avait enseignés. Mais le Bouddha réagit de façon bienveillante : Ananda a été faible, certes, mais dorénavant, il devait assumer ses responsabilités et poursuivre son chemin dans la voie où il avait dévié, en essayant d'en tirer le meilleur.

Troisième tableau : Abel, fils du premier amour d'Adam, et Caïn, fils du second, vivent séparément jusqu'à ce que le destin les réunisse. Ils deviennent frères et se jurent de s'entraider. Mais une femme vient troubler ce vœu pieu. Désir, jalousie, colère, meurtre... l'histoire est connue. Mais, là encore, le regard bouddhiste vient se poser sur cet homme désemparé qui a tué et lui montre le chemin de la libération.

Dans le quatrième tableau, on revient sur Eve. Elle a voulu engendrer un monde meilleur, et tous ses efforts ont servi cette cause. De son esprit est né A.D.A.M. (Appareil Doué d'Aliénation et de Mémoire), un super-ordinateur aux capacités intellectuelles hors du commun. Et, ensemble, ils on érigé, en rendant les hommes dociles et obéissants, une société parfaite. Or, Eve a réalisé qu'une telle société n'avait aucun sens. Si l'homme n'est qu'un rouage d'une super-machine, quel peut être le sens de sa vie ?

Et, tout naturellement, dans le cinquième tableau, j'ai pensé au Petit Prince : « S'il vous plaît, monsieur, dessine-moi un monde meilleur ». Mais ici, c'est le petit Antoine qui rencontre le Grand Prince. C'est le début d'une réflexion qui va déboucher sur le terme « holocratie ».


Parallèlement à ces contes, j'ai écrit un petit pamphlet en réaction aux événements des banlieues parisiennes, qui se sont déroulés début 2004, alors que tout s'enflammait suite à la colère incontrôlée des jeunes. Cela a donné Le Monde Selon Samir, un récit qui se termine par le poème naissez cités !, où il ne faut pas omettre de lire les 2 derniers vers:

Naissez cités ! Faites loi !

Mais ne marchez pas au pas de l’oie.

Enfin, pour relier les 2 histoires, j'ai créé un auteur venu d'ailleurs, un extraterrestre nommé Ernst Diener, que je me serais contenté de traduire de sa langue d'origine, l'oncérien (langue des Shépas au Nétrèpal).



Extrait (pour les amanteurs d'énigmes et de cryptogrammes)



Indice: Ce texte apparait tel quel dans le 4e tableau du livre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Vers L'holocratie
commenter cet article

commentaires