Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 20:19

« Pourquoi vous venir ?
- J'aime la nature.
- Non. Pourquoi venir tous de loin, avec assiettes-nuages, chez nous ? »
En effet, pourquoi ?
Pourquoi, après avoir anéanti toute vie sur notre planète, après avoir montré notre incapacité à la gérer convenablement, a-t-on décidé de venir polluer celle-ci ?

Dans ce roman d'anticipation, l'homme a rendu la Terre irrespirable, et il doit la quitter pour trouver une nouvelle planète à coloniser. Il trouve Zemma.
Il y rencontre d'abord le Borcal. Celui-ci lui oppose une résistance qu'il matera sans grande difficulté. Il en deviendra le maître.
Puis apparaît son ultime rival, le Zemmian...



Extrait

 

Parfois, il est plus courageux de rester en vie que de mourir. Les Borcals qui avaient de la famille – une femme, des enfants, des parents qui avaient besoin d'eux –, ne pouvaient pas simplement défier l'envahisseur en comptant sur le fait qu'une fois morts, ils seraient délivrés. Ils devaient rester pour les leurs. Et subir le joug de l'envahisseur.

De son côté, le conquérant devient de plus en plus exigeant et arrogant à mesure qu'il constate à quel point il est facile de se faire servir et d'asservir.

Le vainqueur et le vaincu jouent leur rôle respectif, et, ce qui était une situation d'exception, devient une habitude, une institution. Dans quelques années, on dira que les Borcals ont toujours été un peuple inférieur et que les Humains leur ont apporté la civilisation. On dira qu'ils se sont humanisés, mais on constatera qu'ils sont restés, par certains aspects, plutôt primitifs.

On leur apprendra notre langue pour qu'ils comprennent les ordres qu'on leur donne. On les polira pour qu'ils ne heurtent pas notre sensibilité par des remarques ou des actions incongrues.

On cherchera à ne pas trop se mêler à eux. Ils devront, dans une situation idéale, rester une caste inférieure. On fera éventuellement des lois pour interdire le mélange. Mais, on sait que, tôt ou tard, ce mélange se fera. Parce que dans nos rangs, il existe des âmes sensibles qui finiront par ne plus supporter cette inégalité, ou, parce que, parmi les nôtres, il se trouvera des pervers attirés par leurs femelles ou des perverses qui voudront goûter aux plaisirs que pourraient procurer leurs mâles. Et, des enfants naîtront de ces mélanges qu'on tentera d'ignorer, de rabaisser, de montrer du doigt, afin que ces pratiques ne se reproduisent pas, afin que cela ne reste que de malheureux épisodes destinés à être oubliés.


Keratim, le lieutenant Borcal, était conscient de l'évolution qu'allait subir son peuple vaincu. Mais, il s'en remettait au destin. [...]


Keratim montra aux Terriens la civilisation borcale. Il les mena à l'entrée sous-marine de leur refuge, et les guida à travers tout leur royaume. Ils purent admirer cette vie de troglodytes d'une richesse insoupçonnée. Ils découvrirent l'art de la pierre et du métal, du métal ciselé, du métal incrusté dans la pierre, de la pierre ornementée de métal, et de pierres enchevêtrées. Mais, comme rien de tout cet art ne devait subsister, comme les générations futures ne devaient pas savoir que ce peuple avait quelque chose à offrir, leur premier devoir fut de tout détruire.

Ils s'emparèrent de la matière première, l'or, le rubis, le jade, etc., et ils anéantirent le reste.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Vers L'holocratie
commenter cet article

commentaires