Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 17:39
 

HOME est un superbe film de sensibilisation. On y voit le monde merveilleux, avec des images magnifiques, dans lequel nous vivons, et la menace que nous sommes pour toute la biodiversité (dont nous faisons partie). Nous prenons donc conscience, si ne n'avait pas été le cas jusqu'à présent, que nous sommes une menace pour nous-mêmes.

Nous assistons, impuissants, à ce spectacle de destruction massive dont nous sommes également les acteurs. Mais, aucun des acteurs ne joue vraiment le rôle principal. Il n'y a pas de héros. Il n'y a pas de superman qui peut tout régler à la fin, tout comme il n'y a pas de méchant qu'on peut vaincre après une course-poursuite et quelques bons coups de karaté bien placés... Il n'y a que nous et l'organisation d'une société que nous avons édifiée et dont nous sommes à présent prisonniers.

Est-ce cette organisation le méchant de l'histoire ?

Je serais tenté de dire oui.

Nous sommes victimes avant tout de notre organisation. C'est elle qui nous empêche de prendre des décisions logiques et nécessaires pour la survie et l'épanouissement de l'humanité dans le respect de la nature. Nous avons créé (ou laissé se développer) un organisation où la logique, le bon sens, l'humanité... ne jouent aucun rôle quand ce n'est pas motivé par une perspective de bénéfice. Dans notre organisation, la seule logique qui compte est celle du profit.

On se demande comment arrêter cette machine infernale.

On a créé des forums, afin que les idées affluent, afin qu'on ait l'impression de faire quelque chose. Mais, j'ai simplement l'impression qu'on ne fait que gigoter sans savoir nager, dans une eau trop profonde pour nous.

La solution à tous nos problème est pourtant claire : nous constatons que notre organisation n'est adéquate ni pour l'humanité (il y a tellement d'inégalités), ni pour notre environnement ; pourquoi ne nous réorganisons-nous pas autrement ?

Comment ?

Je suis sûr qu'il y a suffisamment d'esprits vifs et intelligents pour proposer quelque chose de viable. Il faut simplement que ceux qui nous dirigent acceptent de voir l'urgence de la chose.

Pour ma part, j'expose une solution qui respecte la liberté des individus et des groupes tout en mettant l'environnement au centre de l'intérêt de tous, dans un livre que j'ai intitulé l'ardéchois. Je ne demande qu'une chose : faites au moins aussi bien. Faites mieux. Inventez-nous un monde meilleur où il fera bon vivre. Et pas seulement pour une poignée d'élus, pour une poignée d'années, mais pour le plus grand nombre, pour longtemps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Impertinences du jour
commenter cet article

commentaires