Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 19:27
Nous sommes tous racistes !
Dès lors qu'un individu nous insupporte ou nous énerve, pour une raison ou pour une autre, dès lors que nous éprouvons des sentiments négatifs à son égard, si, de surcroît, nous décelons en lui un signe particulier, on associera (bêtement) tous ceux qui présentent cette même particularité, à cet individu. Et notre sentiment négatif s'étendra à toute la population qui présenterait ce signe particulier. C'est une réaction impulsive qui n'a que peu de rapport avec la raison, et qui va faire naître le racisme en nous. Ce racisme est alors entretenu de différentes manières, qui ont encore moins de rapports avec la raison que notre première impulsion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Nous sommes tous...
commenter cet article

commentaires

Aurelien Royer 03/07/2009 11:51

Je parlais de la nécessité de faire un effort pour accepter pleinement l'autre, sur un autre de tes articles. Là, cela se confirme: il n'y a besoin de nul effort pour être raciste. L'effort, c'est de repousser cette 1ère pulsion, cet a-priori irraisonnable, en faisant jouer son intelligence. Et ce n'est pas donné à tout le monde !

lorenzo 21/06/2009 23:00

Le racisme est un sous-produit de l'aversion.
L'aversion est un mécanisme psychique qui se déclenche devant un objet (matériel ou conceptuel) qui nous rebute, nous dégoûte, nous dérange, etc...
Or, à bien y regarder, si la cause de l'aversion se trouvait dans l'objet de notre aversion, cet objet aurait le même effet pour tout le monde. Ce qui n'est pas le cas.
Donc, la cause de cette aversion se trouve en nous-mêmes. Comprendre cela, c'est mieux se comprendre soi-même. Et c'est aussi une heureuse opportunité de se débarrasser de l'aversion. Car si l'objet de l'aversion n'est pas la cause de l'aversion, alors l'aversion est injustifiée. Et si elle est injustifiée, pourquoi se produit-elle? Elle se produit par l'effet de l'attachement à une vue erronée: l'objet de notre aversion comme cause ce celle-ci.
En l'absence totale d'objet, l'aversion peut toujours se tourner envers le sujet (soi-même). Nous deviendrions l'objet de notre propre aversion. Mais en tant qu'objet d'aversion, nous avons vu que nous ne pourrions porter en nous-mêmes la cause de cette aversion. Donc cette aversion est une illusion, une fabrication psychique née de l'ignorance.
L'ignorance de quoi? du fait qu'il est impossible de trouver une cause à l'aversion, ce qui en fait une illusion.
Pourtant aversion il y a... L'illusion n'est pas une absence de réalité, mais une vue déformée de celle-ci.

Dragan Matic 22/06/2009 20:13


Salut Lorenzo !
Merci pour ce commentaire très bouddhiste. Il a pleinement sa place ici.