Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 19:26
Nous sommes tous autistes !
"Il y a un petit rain man en chacun de nous", dit un scientifique qui suit le fameux génie autiste Daniel Tammet. Et, en effet, chacun de nous a ce potentiel en lui de relier des concepts d'un certain niveau à ceux d'un autre niveau, et à partir de cet autre niveau, faire des associations qui donneront facilement un résultat communément jugé difficile à obtenir... Pour les plus scientifiques d'entre vous, c'est comme la Transformée de Fourier : la corrélation de 2 signaux est fastidieuse à calculer, mais si on la transforme selon la methode proposée par Fourier, il suffit de faire une multiplication et de faire une transformation inverse du résultat. Dans le principe, le cerveau de Daniel Tammet fonctionne de la même façon avec les nombres : il voit une forme pour chacun d'entre eux ; il lui suffit de les assembler d'une manière dont il a (inconsciemment) le secret, et de "lire" le résultat, en re-convertissant la forme résultante en suite de chiffres.
Mais, nous sommes également tous autistes pour une autre raison : nous ne sommes pas reliés les uns aux autres. Notre société, que nous avons choisie, nous a poussé, par un excès d'individualisme, à construire une paroi plus ou moins épaisse autour de nous pour nous séparer des autres. Nous communiquons, certes, mais c'est pour ordonner et pour convaincre. Nous aimons, certes, mais c'est notre image en l'autre que nous admirons. Nous écoutons, certes, mais ce sont les arguments qui vont dans le sens de nos propos que nous applaudissons.

"Je ne vis pas ma différence comme un handicap, car nous sommes tous différents".
Kim Peek (autiste qui a inspiré Dustin Hoffman pour Rain Man)
"Je vois la mesure du QI comme une attribution arbitraire de nombres à un être vivant, un peu comme un des 12 signes astrologiques..."
Daniel Tammet

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic - dans Nous sommes tous...
commenter cet article

commentaires

Aurelien Royer 03/07/2009 11:48

J'aime beaucoup la forme "nous sommes tous...". Là encore, plus qu'un rejet de l'autre, ce que tu décris montre c'est une acceptation limitée de l'autre. La solidarité que j'appelle de mes voeux, la fraternité brandie par certain(e)s politicien(ne)s ou le partage sont des notions bien difficiles à mettre en oeuvre. C'est sans doute l'une des choses les plus complexes (voire impossibles?) pour un homme. Cela nécessité beaucoup d'efforts, notamment intellectuels, qu'une majorité se refuse à faire. Au final, c'est une question de volonté !