Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:18

Quand j’ai ouvert les yeux sur le monde, j’étais dans un pays qui disait : « la religion c’est l’opium du peuple » et on était tous des camarades qui se tutoyaient. Le médecin ou le mathématicien n’avait rien de plus ni de moins que le mécanicien ou le maçon. On croyait en l’égalité, en la fraternité et … bon, notre liberté se limitait à ce qu’on nous autorisait de dire et de penser.

Euh, liberté de penser ? Liberté d’expression ? Bah ! Est-ce vraiment si important ?

Le (gros) problème, c’est que quelques décennies plus tard, des villes comme Sarajevo, Srebrenica, Vukovar sont devenues célèbres d’une célébrité funeste. Ces frères tous égaux se sont mis dessus au-delà de l’imaginable. Voilà ce qui arrive quand on bride le peuple. Il réfrène ses frustrations jusqu’à ce qu’elles finissent par exploser comme une cocotte-minute.

 

Mais personnellement, j’avais quitté ce monde-là et, depuis longtemps déjà, j’évoluais dans le monde de Voltaire où j’ai appris ce qu’était la laïcité ; que ce n’était pas la négation de la religion mais la liberté de croire ce qu’on voulait. Wouah ! Quelle force ! Peu de pays ont compris le concept. L’Allemagne qu’on cite tellement en exemple, ne sait toujours pas vraiment ce qu’est la laïcité…

Et dans ce nouveau contexte, il n’est pas interdit de dénoncer les exactions de l’Eglise avec son inquisition et ses croisades.

Bon. J’avoue que dans ma jeunesse j’ai été un peu berné par les aventures de Thibaud et Blanchot qui visaient à nous faire croire que, tuer les impies et tout ça, c’était super.

Alors, voilà. J’ai vécu là un cas de manipulation classique, en plein. C’est ce qui me permet de dire que je suis de culture française (j’ai été dupé de la même manière que vous).

Chaque pays y a recours. Chacun a ses « héros » qui ont massacré des tas de « méchants » et qui ont été glorifiés. Et chacun de nous a eu des profs d’histoire et vu des films qui ont chanté leurs louanges.

Pour la petite histoire, un autre cas de manipulation me revient : quand j’étais gosse, je rêvais d’être piqué par une araignée radioactive pour avoir les mêmes super-pouvoirs que Peter Parker et faire jaillir du fil de soie de mes poignets. C’est dingue, non ? Grâce à une BD ou un film, tu peux faire croire n’importe quoi à un gosse. Et tant qu’il n’a pas développé un sens critique et fait un certain deuil de ses rêves d’enfant ou d’ado, il/elle reste prisonnier de ses idées fausses. C'est comme ça qu'on accepte le nucléaire sans la moindre résistance

 

Et voilà t-y pas que j’apprends des trucs troublants sur l’islam.

Mohamed a été une sorte de dictateur sanguinaire qui a imposé sa religion à coup de sabre et de terreur avant de s’imposer lui-même comme un prophète (je me réfère à ce documentaire sur Arte : https://www.youtube.com/watch?v=4OgSR9XFFz8). On l’a plus accepté par crainte que par conviction. Le mot « islam » lui-même signifie « soumission » et le fidèle est sommé de croire pour ne pas aller au-devant de très gros problèmes.

Bon, depuis le temps, la majorité des croyants se sont pacifiés et ne dégainent plus leur sabre à la moindre contrariété, mais il n’empêche que leur religion est basée sur la crainte et la soumission. Et je regrette de le dire, mais c’est malsain. Et j’ai pas besoin de trop développer pour te convaincre, mais si tu as besoin d’arguments, je te renvoie (une fois de plus) à Abdennour Bidar : http://www.marianne.net/Lettre-ouverte-au-monde-musulman_a241765.html

 

Crois-moi, ami musulman, rien n’est si sacré au point de se mettre dans tous ses états. Si tu es blessé par des propos, quels qu’ils soient, tu devrais en chercher la cause au fond de ton cœur et pas sortir ton arme. Voilà le meilleur conseil que je peux te donner.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragan Matic
commenter cet article

commentaires